Jeux Vidéo, Mangas, Cinéma, High Tech …

Archives de la catégorie ‘Manga’

[Manga] Death Note : A voir d’urgence !

Bonjour à tous,

Sans transition après avoir parlé de Chi, une vie de chat, j’aimerais parler d’un manga (enfin, un animé en l’occurrence) à succès que j’ai découvert il y a peu : Death Note.

Paru entre 2006 et 2008, cet animé est très vite devenu incontournable aux yeux de tous, mais à l’époque, je ne m’y étais pas du tout interessé. La raison ? On me l’avait mal vendu !

Un shonen dont le personnage principal attaque ses adversaires en inscrivant leur nom dans un bouquin, entrainant irrémédiablement leur mort, quel intérêt ? Bref, j’ai évité cette présumé daube pour me concentrer sur d’autres joyaux.

C’est fou comme on peu rapidement passé à coté de quelque chose de culte ! Le problème dans la description du dessus ? J’avais mal interpreté le terme shonen ! Pour moi, à l »époque, cela signifiait Naruto, Bleach ou One Piece, et donc je ne trouvais aucun intérêt à voir un animé dont le personnage principal à les pleins pouvoirs pour tuer qu’il veut…Mais en fait, cela signifiait qu’il avait été publié dans un magazine dont la cible editoriale représente une certaine tranche d’âge ! Comme beaucoup, je confondais shonen et nekketsu

En fait, s’il fallait classer Death Note dans un genre, ce serait un mix d’enquête Policière, de fantastique, de thriller et de psychologie ! Rien que ça.

Scénario (Attention, léger SPOIL)

Light Yagami est un lycéen modèle, premier de sa classe, extrêmement intelligent. Un brillant avenir lui est promis. Bref en apparence, tout va bien pour lui. Sauf qu’il éprouve une haine viscéral envers le monde dans lequel il vit. Il le juge corrompu, perverti par le pouvoir et l’argent.

Mais voilà qu’un beau jour, Yagami aperçoit un cahier laissé à l’abandon à son école. Ce cahier noir est intitulé « Death Note » et il est dit que chaque personne inscrite dans ce cahier périra.

 Intrigué, Yagami décide d’embarquer ce livre de la mort chez lui afin de le tester. Stupéfaction ! ça marche ! Yagami a entre ses mains un pouvoir divin, lui permettant d’effacer la vie de quiconque d’un simple coup de crayon !

A partir de ce moment, il prend une décision lourde de conséquences. Il souhaite devenir le nouveau dieu de ce monde, le purger, le façonner selon sa propre vision de la justice. La justice ne permet pas de créer un monde meilleur ? Elle n’effraie pas ? Ne dissuade pas les gens de ne pas s’écarter du droit chemin ? Pas de problème, Yagami tuera.

Le « problème » pour Yagami, c’est qu’au bien même ses intentions sont louable, elles ne vont pas être accepté par tout le monde. Peut-on laisser un homme décider seul ? La police va très vite s’approprier ce dossier et se mettre à la recherche de ce tueur divin.

Mais voilà, Yagami est malin, et agi de manière à ce qu’il soit très difficile à repérer. La Death Note comporte des règles qu’il va apprendre à maitriser, et il sera très difficile pour la police de faire le lien entre des meurtres ayant lieu à des milliers de kilomètres au même moment et dans des conditions totalement différente. Le plan de Yagami semble en marche, son monde parfait…

Sauf que ! Une personne va se mettre en travers de sa route, un enquêteur. Aucune enquête ne lui résiste. Personne ne le connaît, pas même dans les plus hautes instances de la police. On fait appel à lui via un intermediaire pour les affaires les plus difficiles à résoudre. Son gamertag (:p) ?

Très rapidement, L et Yagami vont entrer en contact. Et le « jeu » va commencer. L possède le même sens de la justice que Yagami, et ne peut tolérer qu’une personne décide de son propre chef de tuer, même s’il ne s’agit que de criminels.

Yagami lui, ne peut tolérer qu’un humain l’empêche de mener à bien sa mission de purger ce monde corrompu. Très vite, L doit capturer Yagami, Yagami doit tuer L. Une véritable guerre psychologique commence, une partie d’echec menée tambour battant tout au long de cette série magistrale qui comporte 37 épisodes.

J’aimerais tellement vous en dire plus, discutez avec vous car il y a énormément matière à dans cette série. Mais j’en ai déjà suffisamment trop dit, même si je vous promet n’avoir spoilé qu’une infime partie du scénario. Cette série est absolument phénoménale et m’a littéralement scotché. Surtout lorsque l’on fait l’effort de se mettre à la place des principaux protagonistes, des choix cornéliens doivent être fait.

Que feriez-vous, Death Note en main ? Que feriez-vous si, simple humain, un « dieu » apparait sur terre et tue tout ce qu’il considère comme criminel ? Vous rangeriez-vous à ses cotés ?

Tellement de choses à dire ! Mais je ne peux pas ! C’est rageant. Je crois que je ferais un article spécial spoil, si cela intéresse des gens :).

Tout ce que je peux dire, c’est que la fin est, pour une fois, une véritable fin. Et qu’elle m’a bouleversé !

Ah, allez, s’il faut trouver des points négatifs à cette série magique, je dois dire que je deteste vraiment le deuxième Opening. Alors que le premier est magnifique. Et que je ne suis pas d’accord avec les choix du scénariste :p.

Alors, Death Note ? Vous connaissiez ? Vous allez regarder ? Vous détestez ?

Je ne peux que vous encouragez à vous lancez dans cette série ce weekend !

[Manga] Chi une vie de chat

Bonjour les geeks !

Aujourd’hui, on va parler manga. Pas de Bleach, Naruto ou que sais-je, on va plutôt commencer en douceur avec un Manga qui nous tient à coeur ma doudou et moi : Chi, une vie de chat !

Il faut savoir que pour ma doudou, les chats sont au centre de sa vie. En fait, ils sont plus importants que moi ! Une complicité transmise par sa mère, qui fait qu’aujourd’hui nous avons 2 affreux spécimens dans notre appartement. Et encore, si je n’étais pas là pour calmer la doudou sur ses envies d’adoption en série, je suis sûr qu’on aurait une équipe de foot entière !

Enfin voilà, si pour notre société il est très courant d’avoir des chats dans nos appartements, il en est différemment au japon. Visiblement, de par la petitesse des appartements, il est souvent interdit d’accueillir ces immondes créatures. Du coup, un petit manga fait fureur là haut, puisqu’il permet aux japonais d’avoir leur petit chaton chez eux, avec Chi !

Inventé par Konami Kanata, ce manga relate l’histoire d’un petit chaton qui s’éloigne un peu trop loin de sa famille et se perd. Il fait la rencontre d’un petit garçon, et la famille, ne pouvant résister à l’apparente détresse du châton, décide de l’accueillir un temps afin de lui trouver un foyer. Problème, les chats sont interdits, il faudra donc le cacher !

Voilà pour l’histoire, comme vous le constatez, ça ne vole pas très haut. Mais on s’en fou ! Le point fort du manga, ce qui fait qu’il est si attachant et qu’il cartonne autant, c’est Chi ! Quel star ! Un vrai phénomène ! Le chaton est un délice à suivre avec ses mimiques irrésistible, et on s’amuse vraiment à le voir prendre vie sous nos yeux :).

Un mélange d’humour et de tendresse, voilà ce qu’est ce Manga. Honnêtement, si vous appréciez un tant soi peu les minous, il vous sera impossible de décrocher, enfant ou adulte ! Vous découvrirez enfin ce que pensent les chats sur vous !

Assurément, le MOTY ! (Manga of the Year mouahahah)

Dragon Ball Multiverse : A lire d’urgence !

Hier, j’étais à la Japan Expo avec mes frères et, globalement, on a pas regretté le déplacement et les 7 heures de trajet.

Même si j’ai toujours du mal lors de ces évènements trop bondés, j’ai pu me balader et découvrir plein de bonnes choses. Parmi ces découvertes, je me suis arrêté sur le stand des mecs de Dragon Ball Multiverse. Après avoir bien papoté, je repars avec les 6  mangas et un dessin personnalisé de Broly.

Le premier bouquin pose les bases du scénario

J’avais déjà entendu parlé de Dragon Ball Multiverse, mais je n’avais jamais lu une seule de leur planche. Par manque de temps, mais aussi un certain apriori derrière l’idée de départ. Quand je vois ce que Dragon Ball AF donne comme bétises …

Enfin bref, je ne vais pas y aller par 4 chemins : Foncez ! Allez lire les bouquins ! J’ai littéralement dévoré les bouquins, que dire, le scénario est hyper bien pensé, chaque dialogue transpire l’amour pour la série, le scénariste maitrisant l’univers dragon ball z avec une précision affolante. La force des personnages sont respectés et c’est terminé les inépties comme voir Videl tenir 5 minutes en face de Broly.

Vraiment, sans spoiler personne (de toute façon personne ne lit encore ce blog :p ), tout fan de Dragon Ball Z se doit de lire Multiverse.

Cell n’est pas en reste dans DB Multiverse, ses nombreux fans apprécieront !

 

Vous allez sûrment crier à chaque fin de chapitre à coup de “VOILA ! C’est comme ça qu’il fallait le faire !” Je n’ai quasiment aucune critique à formuler sur les 6 mangas que j’ai lu, tout ce que je veux, maintenant, c’est lire la suite ! Et voir un jour un animé sur Dragon Ball Multiverse…

A noter qu’il n’est pas possible d’acheter les mangas de Dragon Ball Multiverse en ligne sur leur site, vous devrez les lire (gratuitement) sur le site directement. Et ce afin de ne pas avoir d’ennui avec les ayants droits, qui tolère ce genre de production tant que cela ne dépasse pas un certain stade de commercialisation …